Centenaire 1914 – 1918

438

Centenaire de la grande guerre : beausoleil se souvient

En cette fin d’année 2014, Beausoleil s’associe aux multiples initiatives inscrites dans le cadre de la commémoration du Centenaire de la Grande Guerre, en proposant ce Mémorial Virtuel.

Avec les Archives Municipales et les nombreux dons de particuliers, remontons ensemble le temps pour retrouver ces Poilus dont il ne reste souvent qu’un nom gravé dans la pierre. Partageons leur histoire à travers les monuments et les souvenirs détenus dans l’intimité des familles, découvrons toutes ces mémoires qui font notre Histoire aussi.

Durant la 1er guerre mondiale, le Riviera Palace transformé en hôpital militaire. Collection privée JP Bascoul – Photo fond Marguerite Rovello

Participez a l’enrichissement de ce memorial virtuel

Le Service des Archives Communales est à votre disposition pour accueillir vos documents : ils seront immédiatement numérisés et rendus.

Service des Archives Communales

Hôtel de ville

boulevard de la République

04 93 41 71 31

archives@villedebeausoleil.fr

Parcours patrimonial

La France compterait près de 40 000 Monuments aux Morts : dans les années qui suivent la Grande Guerre, places publiques, parcs, cimetières, églises, mais aussi écoles, lycées hôpitaux, gares, se couvrent de plaques et sculptures en hommage aux Enfants de France Morts pour la Patrie. Des monuments aujourd’hui devenus « invisibles » pour la plupart d’entre nous, fleuris pour les seules manifestations patriotiques qui égrainent le calendrier officiel, mais dépourvus de charge affective.

On estime que près de 700 000 dépouilles de soldats décédés au Champ d’Honneur n’ont pas été identifiées ou retrouvées. Le Monument aux Morts constitue alors pour les familles endeuillées le seul espace de reconnaissance du sacrifice consenti par leur enfant. Derrière ces noms qui s’alignent en colonnes, ce sont des pans de vies entiers de familles, de villages que l’on peut redécouvrir pour peu que l’on s’y intéresse. Le Monument devient alors, au même titre que les archives, un document d’Histoire et d’histoires. Le passé prend chair à travers la vie de ces hommes aux noms de pierre.

Comme le souligne Franck DAVID dans son ouvrage  Comprendre le monument aux morts- Ministère de la Défense- DMPA/Editions CODEX* :

« Indéniablement inscrits dans leur époque, les lieux de mémoire ont leur histoire, une histoire singulière en prise directe avec leur territoire. Leur perception, leur signification ont suivi les vicissitudes du temps. Chacun à leur place, ils ont accueilli le deuil, perpétué le souvenir, entretenu la mémoire. Aujourd’hui, ils se font livres d’histoires ».

L’emplacement du monument et sa symbolique résultent de l’orientation politique des édiles comme des mentalités des populations : tous les monuments ne disent pas la même chose.

On distingue généralement plusieurs catégories de monuments *:

  • les monuments civiques insistent sur la dimension laïque, célèbrent les vertus républicaines;
  • Les monuments patriotiques accentuent le message guerrier et revanchard, tantôt accréditant l’idée d’un ennemi terrassé, tantôt insistant sur le sacrifice ;
  • Les monuments funéraires au contraire privilégient le deuil et la retenue ;
  • les monuments pacifistes, peu nombreux, disent leur détestation de la guerre.

Sans nul doute, les monuments beausoleillois renvoient à la seconde catégorie, les monuments patriotiques, avec de nombreuses références militaires : casque, canon, paquetage du Poilu, fusils ou éléments de glorification : palme, coq.

A Beausoleil, la commémoration du conflit investit tous les lieux mémoriels, funéraires, civiques et religieux :

  • celui, traditionnel, du deuil familial : le cimetière avec le caveau militaire ;
  • celui, républicain, du deuil collectif : le monument aux Morts officiel du hall de l’Hôtel de Ville ;
  • enfin, celui, religieux, du deuil sacré : l’église sanctuaire Saint Joseph et la chapelle du Souvenir Français.

Nous vous invitons à les découvrir sur ce site à travers un parcours patrimonial qui inclut également d’autres lieux liés à la mémoire de ce conflit.

  •  Le caveau du cimetière
  •  Le Monument aux Morts de la Mairie
  • Le Monuments aux Italiens du cimetière
  • La chapelle du Souvenir Français au Sanctuaire Saint Joseph.
  • Le Foyer du Poilu
  • Les voies, les places

Parcours de poilus

La Grande Collecte lancé par « Europeana », bibliothèque numérique européenne, a permis de découvrir qu’il existaient encore de très nombreux témoignages au sein des archives familiales : photos, journaux de guerre, correspondance, objets classiques ou insolites de l’artisanat des tranchées.

C’est grâce à ses documents privés que notre mémoire collective s’enrichit. Notre rôle à tous : les préserver et les transmettre. C’est ainsi, que les Archives municipales de Beausoleil, peuvent vous faire partager aujourd’hui l’histoire de ces hommes et ces femmes dont les archives administratives parlent si peu.

Retracez avec nous les parcours de :

  • Jean-Claude Ginet (Collection Rattalino)
  •  François Raffaelli (Collection François Rocchi)
  • Pierre Rocchesani et sa sœur (Collection Mme Mongay-Rocchesani)
  • Le Général Bulleux (Collection Mme Elisabeth Cellier  Macron)
  • L’infirmière Marguerite Rovello (collection Jean Paul Bascoul)
  • Laurent. Roux (fonds privé Jeanine Roux- archives municipales de Beausoleil)
  • Louis Bosio (fonds de Mme Gauberti)
  • Madame Bon (archives communales)
  • Guillaume Apollinaire  (archives communales)

Si vous possédez, vous aussi, de tels documents et souhaitez contribuer à les faire connaître tout en assurant leur sauvegarde, deux solutions s’offrent à vous:

  1. Vous pouvez nous en faire don et ainsi être assurés qu’ils seront conservés dans des conditions optimales et transmises aux générations futures.
  2. Vous souhaitez conserver les originaux de ces documents, mais également permettre aux Archives communales d’en conserver une trace en version numérique.
    Quelque soit l’option retenue, merci de nous contacter au 04.93.41.71.31 ou en nous laissant un message sur notre boite de courrier électronique : archives@villedebeausoleil.fr