CCAS de BEAUSOLEIL : Deux mois sur le terrain de l’urgence sociale

501

Dans le cadre de l’épidémie de Covid-19, le CCAS de la ville de Beausoleil a pris des mesures pour protéger les personnes fragiles de la ville mais également pour maintenir le lien social avec l’ensemble des publics. Durant ces deux mois de confinement, les agents du CCAS, ont fait preuve d’implication et d’innovation afin d’accompagner au mieux les Beausoleillois dans cette crise inédite.

 

 

Pour toute la population

Coordination de l’Opération « UN MASQUE POUR TOUS » : avec la distribution de masques chirurgicaux 2 fois par semaine entre le 6 avril et le 11 mai et de masques en tissu dans les 10 520 boites aux lettres de la Ville.

Plus de 1000 masques en tissu ont été confectionnés par 25 bénévoles en partenariat avec la mercerie de la Ville et 1500 masques pour enfants Totor (figure emblématique de l’artiste Stéphane Bolongaro), en partenariat avec les bénévoles et une couturière professionnelle.

 

Pour les personnes âgées et/ou en situation de handicap:

TARIF ADAPTÉ POUR LE PARTAGE DE REPAS A DOMICILE : Afin de favoriser ce service pour les seniors et les personnes en situation de handicap, le prix des repas normalement établi à 7.60€ a été fixé exceptionnellement durant toute la période de la pandémie à 4 € pour les personnes répondant aux critères de ressources. Depuis le 16 mars, 100 personnes ont été livrées chaque jour et 4239 repas servis.

LIVRAISONS DE COURSES A DOMICILE : L’objectif est d’offrir aux personnes isolées, qui n’ont aucune solution pour s’alimenter, la livraison de denrées alimentaires, de courses de première nécessité ou de médicaments. Depuis le 16 mars, 345 personnes ont pu bénéficier de la livraison de courses alimentaires et de pharmacie.

VEILLE SANITAIRE : Toutes les personnes inscrites sur le registre des personnes fragiles et isolées (mise à jour du registre plan Canicule) sont contactées par téléphone pour connaître leurs besoins éventuels (partage de repas, autres services) et créer du lien social en cette période d’isolement forcé. 535 personnes sont aujourd’hui inscrites sur le registre (contre 302 personnes le 16 mars).

 

LUTTE CONTRE LE COVID : Le 20 avril, une distribution et livraison de masques chirurgicaux aux plus de 70 ans a été organisée, sur la base des personnes recensées sur le registre et sur appel au CCAS. Le 29 avril, 1500 masques en tissu ont été distribués en priorité aux + de 70 ans directement dans les boîtes aux lettres.

LIEN INTERGENERATIONNEL : Pour maintenir le lien social avec les résidents de l’EHPA confinés, des dessins transmis par les écoles, des chocolats de Pâques et des brins de muguet ont également été livrés à nos Résidents. Une activité jardinage dans le potager privatif de l’établissement a pu se réaliser grâce aux dons de plantations provenant de semis d’habitants et de famille du quartier ont été déposés à l’EHPA. Les résidents ont pu bénéficier d’une animation régulière et contacter leur famille via SKYPE. Les 106 photos d’enfants et séniors avec les dessins d’arc-en-ciel seront rassemblées sur une même œuvre photographique grand format et exposée dans le centre culturel en souvenir de cette période si particulière.

Pour les publics fragiles et en difficultés sociales et financières

EPICERIE SOCIALE ET JARDIN SOLIDAIRE : Face à la très forte augmentation des demandes d’accès à l’épicerie sociale, l’examen des dossiers a été simplifié. La commune a dû débloquer en urgence un fonds spécifique pour alimenter les rayons de l’épicerie sociale. Afin de soutenir le commerce local, les achats ont été réalisés dans les épiceries et supermarchés de la ville. Le nombre de bénéficiaires de ce dispositif étant passé de 300 à plus de 1000 personnes en l’espace de deux mois, une campagne de dons a été organisée auprès des particuliers/associations/ mécènes/ collectes alimentaires devant les supermarchés et dans les épiceries solidaires.

Le service a maintenu une permanence téléphonique et numérique tous les jours du lundi au vendredi durant toute la période du confinement afin d’écouter d’accompagner les bénéficiaires dans le traitement de leurs demandes.

Pour les jeunes et leurs familles

En raison de la crise sanitaire et suite aux mesures pour lutter contre la propagation du COVID-19, le pôle jeunesse, initiative, innovation sociale a mis en place une formule E-CLAS et E-passetemps visant à maintenir et à créer du lien avec les élèves et les parents rencontrant des difficultés, les familles mais également les séniors afin de lutter contre l’isolement.

Le E-CLAS se déroule tous les mardis, mercredis, jeudis de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 16h00 et il est géré par deux animateurs scolaires du pôle. Le E-passetemps a lieu les mardis, jeudis, vendredis de 16h à 19h et les mercredis et samedis de 11h00 à 17h00.

 

Pour les familles et enfants de la crèche

Des mails ont été envoyés régulièrement aux parents de la crèche afin de leur transmettre des liens d’histoires, et des Powerpoint à partager : les enfants ont pu voir comment grandissent leurs copains… Un livre d’images qui, permettra de parler ensemble après le confinement de ce moment si particulier que chacun a vécu dans sa maison.