Exposition “De la mutation des lieux” de Virginie Bomans

1020

Virginie Bomans a beaucoup déménagé durant son enfance et cette itinérance semble avoir influencé son œuvre. Après des études à l’université en Sciences de l’Art, elle décide d’enseigner la peinture et la sculpture afin de pouvoir consacrer le plus de temps possible à la création artistique.
Elle réside à présent à Sanary-sur-mer (Var) dans la maison de son arrière grand-mère, une personne qui a beaucoup compté pour elle. Dans ce petit cocon qu’elle partage avec son compagnon et leur petit garçon, elle a installé son atelier d’artiste. Entre figuration et abstraction, entre réalité et fiction, ses peintures évoquent des espaces complexes à l’intérieur desquels les contraires s’attirent.
Des architectures impossibles ou des représentations d’une nature mutante se retrouvent dans ses toiles comme dans ses sculptures. Les œuvres ici présentées sont des huiles sur toile, parfois des polyptyques, qui représentent des volumes à l’étrange perspective, emplis de formes géométriques colorées, linéaires ou courbes, qui se superposent et se juxtaposent et semblent être animées.
« Je suis fascinée par les palindromes et les anamorphoses. Mon travail interroge les limites de la perspective. »
Son travail est le fruit de réflexions sur la façon dont l’Homme habite son environnement ainsi que sur la matière.
Ceci explique les enchevêtrements présents dans la plupart de ses toiles entre des éléments divers, qu’ils soient d’origine naturelle (réseaux racinaire ou sanguin, spirale ADN) ou artificielle (réseaux routiers, espaces architecturaux). Comme Héraclite, un philosophe grec qui a vécu voilà plus de 2 500 ans, elle est convaincue que l’équilibre du Monde résulte de tensions qui s’opposent.
« Ce qui est contraire est utile ; ce qui lutte forme la plus belle harmonie ; tout se fait par discorde » Héraclite
Parmi les artistes qui inspirent son œuvre, figurent l’architecte Rem Koolhaas, le peintre Gerhard Richter et le photographe Jeff Wall. Actuellement Virginie Bomans travaille à la création d’une nouvelle sculpture monumentale, en collaboration avec l’architecte Pierre Ollivier.

 

Jeudi 25 novembre à 19h00
Centre Culturel Prince Jacques
Vernissage de l’exposition “De la mutation des lieux” de Virginie Bomans
Exposition présentée du 18 octobre 2021 au 2 janvier 2022