Une première centrale solaire à Beausoleil

200

Le 4 mars, la première centrale solaire de Beausoleil a été mise en service. Durant les vacances scolaires, 59 panneaux photovoltaïques ont en effet posés sur les 100 m2 du toit de l’école du Ténao. « Cette installation pilote devrait générer une puissance de 17,7 KWc. L’école sera ainsi autosuffisante sur le plan énergétique pendant la journée et le reste de l’électricité produite alimentera d’autres bâtiments communaux», explique Pierre Pintaric, à la tête de la Beausoleil Green Team à la Mairie de Beausoleil, en charge du projet.

« Cette première centrale solaire s’inscrit dans notre démarche de transition énergétique. Il s’agit d’une première brique d’un projet global qui intègre l’ensemble des bâtiments municipaux », souligne quant à lui Gérard Spinelli, le Maire de Beausoleil.

Cette première installation est une démarche pilote. Si les estimatifs économiques et environnementaux se confirment, la toiture de la Mairie, tout comme les principaux bâtiments municipaux, seront couverts de panneaux photovoltaïques dans les 10 années à venir.

C’est à la suite du cadastre solaire, initié en 2019, que la Ville de Beausoleil a identifié le toit de l’école du Ténao, comme étant le site le plus intéressant pour héberger une telle installation. Le cadastre solaire est un outil simple et efficace qui permet aux habitants et aux professionnels d’évaluer le potentiel solaire de leurs toitures et surfaces de parkings. Cette cartographie interactive, accessible et consultable depuis le site de la ville, couvre l’ensemble de la commune. L’intérêt est simple pour les acteurs publics et privés : produire leur propre électricité, réduire leur facture énergétique, participer à la création d’un mix énergétique plus respectueux de l’environnement et enfin générer moins de CO2.

A Beausoleil, le projet de cadastre solaire est porté par la Beausoleil Green Team. Une équipe d’agents bénévoles de la mairie et du CCAS souhaitant proposer des bonnes pratiques environnementales. Ce groupe, créé en octobre 2018, est à l’initiative de certaines actions mises en place par la Ville : le remplacement des produits en plastique par du carton ou du bois, la réalisation d’ateliers déco zéro déchet par l’épicerie sociale ou encore la mise à disposition de vélos électriques pour les agents afin de réduire l’utilisation des véhicules lors des déplacements en ville.