COVID-19: port du masque, nouvelles directives

3580
Nouvelles directives du Préfet des Alpes-Maritimes concernant le port du masque.
Une vigilance accrue s’impose pour réduire la circulation virale et éviter une nouvelle vague épidémique. Il est crucial de respecter les gestes barrières.
le port du masque est obligatoire pour toute personne de onze ans et plus dans l’ensemble des communes du département des Alpes-Maritimes, à compter du jeudi 1 juillet 2021 et jusqu’au 19 juillet 2021 inclus dans les espaces publics suivants :
– les marchés couverts et de plein air ;
– les brocantes, braderies, ventes au déballage, vides greniers et marchés aux puces de plein air organisés sur des espaces publics ou habituellement ouverts au public.
lorsque, compte tenu de la fréquentation, la distanciation physique d’au moins deux mètres entre les personnes ne peut être respectée, et le contact prolongé ne peut être évité, le port du masque est obligatoire dans lès lieux suivants :
– les zones piétonnes et les rues des centres villes et centre bourgs;
– les files d’attente constituées devant les établissements recevant du public (commerces, établissements, sportifs, culturels … );
– lors des rassemblements de personnes dans l’espace public (manifestations, festival, spectacle de rue, feux d’artifice … } se déroulant dans le département des Alpes-Maritimes;
– dans un périmètre de 50 mètres autour des galeries commerciales et espaces assimilés des grandes et moyennes surfaces, ainsi que leurs espaces de stationnement;
– dans un périmètre de 50 mètres autour des entrées des crèches, écoles, collèges et lycées et ce 15 minutes avant et après l’ouverture et 15 minutes avant et après la fermeture de ces établissements-;
– dans un périmètre de 50 mètres autour des accès des établissements d’enseignement artistique et des établissements d’enseignement supérieur aux heures de fréquentation de ces établissements
– dans un périmètre de 50 mètres autour des lieux de culte lors des heures de début et de fin des cérémonies et offices;
– dans un périmètre de 50 mètres autour des gares, aéroports, ports et arrêt de transport collectif ( bus et tramway);