Alerte sécheresse

2106

Par arrêté préfectoral en date du 10 mars 2023, tout le département des Alpes-Maritimes est placé en alerte sécheresse.

Après une année 2022 marquée par une sécheresse exceptionnelle, la pluviométrie sur le département des Alpes-Maritimes durant la période de recharge, entre septembre 2022 et  mars 2023, est de nouveau déficitaire, de l’ordre de -30 % à -55 % par rapport à la moyenne. Le mois de février 2023 est particulièrement déficitaire (-87 %).

En conséquence, les débits des cours d’eau et des nappes sont anormalement bas pour la saison, faisant apparaître des assecs avec une précocité d’environ 3 mois par rapport à la normale. Le manteau neigeux est déficitaire d’environ 60 % par rapport à la moyenne sur le département.

Ces éléments sont caractéristiques d’une tension importante sur la ressource en eau sur l’ensemble des Alpes-Maritimes.

Face à cette situation préoccupante, après consultation du comité dédié à la ressource en eau, M. le préfet des Alpes-Maritimes a décidé de placer l’ensemble du département des Alpes-Maritimes au stade de l’alerte sécheresse, a minima jusqu’au 30 avril prochain.

Pour rappel, au stade d’alerte sécheresse, des mesures de restriction d’eau s’appliquent à l’ensemble des usages, à l’exception des usages prioritaires liés à la santé, la salubrité et la sécurité civile. Il est désormais interdit d’arroser en journée (entre 8h et 20h), de laver sa voiture ou son bateau (les stations professionnelles équipées de matériel haute pression et de système de recyclage d’eau restent autorisées), ou de laver les voiries, terrasses et façades à grande eau. Le remplissage des piscines privées est également interdit (à l’exception du premier remplissage à condition que le chantier ait démarré avant le déclenchement des premiers stades de restriction d’eau), en revanche leur mise à niveau reste autorisée.

L’ensemble des mesures de restriction d’eau sont rappelées dans l’arrêté de restriction des usages de l’eau, disponible sur le site internet de la préfecture.

 

Pour rappel, sur les zones placées en alerte s’appliquent les mesures de restriction d’usage de l’eau suivantes jusqu’au 30 avril 2023 :

  • pour les usages agricoles :

l’arrosage est interdit entre 8h et 20h, et une réduction de 20 % des prélèvements ou consommations, par rapport aux autorisations individuelles, est exigée (des exemptions sont possibles en cas de plans de gestion ou de mesures de réduction mises en œuvre et agréées par la police de l’eau),

  • pour les usages industriels, artisanaux et commerciaux :

20 % de réduction de la consommation hebdomadaire moyenne de l’année en cours,

  • pour tous les autres usages (à vocation économique et/ou domestique) :

– l’arrosage d’espaces verts, de pelouse, de stades de sport, et des golfs est interdite entre 8h et 20h et 20 % de réduction des prélèvements ou consommation sont attendus,

– l’arrosage de jardins d’agrément et de jardins potagers est interdit de 8h à 20h,

– le lavage des véhicules automobiles et engins nautiques motorisés ou non est interdit, à l’exception des stations professionnelles économes en eau,

– le lavage à grandes eaux des voiries, terrasses, façades est interdit,

– le remplissage des piscines privées est interdit,

– les jeux d’eau sont interdits (sauf jeux d’eau liés à la santé publique),

– le remplissage et la mise à niveau des plans d’eau est interdit,

– les fontaines sont fermées sauf si elles fonctionnent en circuit fermé ou en alimentation gravitaire depuis une source sans préjudice pour les milieux aquatiques).

En fonction de l’évolution de la situation dans les semaines à venir, le préfet pourrait être amené à faire évoluer les mesures de restriction en matière de consommation d’eau.

Pour consulter l’arrêté préfectoral, cliquer ci-dessous :